• LPE

[LPE] " Rencontre Avec..." Alice Chahbazian !



Alice Chahbazian ou la curiosité à l'état pur

Alice Chahbazian, âgée de vingt-quatre ans, et d'origine arménienne a toujours vécu en banlieue parisienne. Aujourd'hui, notre jeune artiste sort tout juste de l'école parisienne de jazz IMEP et travaille désormais comme professeur de piano et de chant dans deux écoles implantées en banlieues. Elle débute la musique à quatre ans avec le piano. Ayant un talent sans précédent pour cet instrument de musique, elle intègre très vite le conservatoire de sa ville, grâce à ses parents. Là-bas, elle y apprend à jouer, étudie les bases du solfège, et y intègre un chœur. Mais à douze ans, notre jeune musicienne rêve d'autres horizons, elle s'ennuie, et décide donc d'arrêter le piano. C'est à dix-huit ans seulement, par des rencontres qu'elle fait, qu'elle prend conscience qu'elle est faite pour la musique, et qu'elle veut chanter en plus de jouer du piano. De là débute donc sa carrière musicale. Elle commence par intégrer de nombreux groupes aux styles très différents (rock, reggae, funk), et se met à composer. Depuis, décembre maintenant, notre artiste prend également des cours de chant avec Serge Le Gall, ce qui l'a beaucoup aidée à se débloquer sur divers aspects techniques notamment.

Classique, funk, soul, jazz : de découvertes en découvertes

Le classique prend vite une grande place au sein de la carrière musicale d'Alice. En effet, elle regarde beaucoup d'opéras et de ballets, et fait du chant lyrique pendant un an en 2017/2018 afin d'apprendre à manier sa voix, et avoir ainsi une puissance et une technique telles que les chanteurs lyriques. Mais c'est à ses dix-huit ans qu'elle commence à apprendre véritablement le chant, en autodidacte. Elle intègre alors différents groupes que ce soit de la pop, du reggae, du rock, ou du hip hop, mais revient finalement à ses influences musicales d'origine, ce qu'elle a toujours écouté en étant petite : la funk et la soul. Peu à peu, elle quitte cet univers pour en approcher un autre et se l'approprier : celui du jazz depuis deux ans maintenant. Après avoir écouté des artistes jazz/soul noirs américains et Amy Winehouse, Alice prend goût à ce style de musique, et c'est dans cet univers qu'elle s'y retrouve le plus.

Des projets à la hauteur de ses ambitions

Travailleuse et passionnée, elle réalise son premier gare Live à Saint-Lazare, avec son groupe funk de l'époque. À la recherche de plus d'écoute et de public, c'est alors une grande chance qui s'offre à elle. Malgré la difficulté à capter l'attention du public en gare, notre jeune artiste parvient néanmoins à jouer devant un public réceptif, et instaure une ambiance festive qu'elle parviendra à susciter lors de la réalisation d'un autre projet tout aussi prometteur, qui restera un grand souvenir pour elle... sa participation à la Défense Jazz Festival le 27 juin 2019, aux côtés d'Eric Legnini, une pointure dans le milieu du jazz. En effet, l'année dernière, son trio M'TATA décide de reprendre un titre de l'album « Sing Twice » du célèbre artiste en question. Il s'agit de la chanson «Carmignano ». C'est à ce moment qu'elle fait la découverte d'Eric Legnini, alors très renommé dans le monde de la musique, et plus particulièrement du jazz, alors même qu'elle venait de rentrer en école de musique jazz. Une rencontre donc qui ne passera pas inaperçu pour notre jeune talent qui verra en la musique de notre jazzman un jeu de piano mêlant à la fois jazz, douceur et chaleur. Ce projet aura donc été pour elle une formidable opportunité afin de se développer et notamment apprendre à être plus rigoureuse, et à travailler sur le chant et l'écoute des musiciens, au vu de leur nombre important sur scène. Mais en plus de participer à son développement artistique, celui-ci lui aura également été une source de motivation sans précédent pour continuer de composer, et à l'avenir, sans doute, monter une équipe de professionnels qui fouleront des scènes de grande envergure comme celle de la Défense. Mais le projet Eric Legnini ne restera pas son seul souvenir car elle se remémorera également son premier jour en studio de répétition au sein de l'association, avec son groupe, composé d'Ayoub, Sacha et Anne-So, où elle y verra de suite l'occasion de créer de belles choses musicalement parlant.

LPE : le moyen de booster sa carrière

Grâce à LPE, Alice est donc davantage visible auprès du public. L'association lui permet de se développer en se produisant sur de grosses scènes telles que la Défense, et les gares parisiennes (Austerlitz et Saint-Lazare). En définitif, une équipe dédiée à sa carrière, ouverte d'esprit, passionnée et véritablement à l'écoute de ses projets, qu'elle est fière de connaître.

Un bel avenir musical en préparation

Actuellement en fin d'études, Alice poursuit donc sa carrière musicale avec entrain, et reste à l'affût de nouveaux projets tout aussi intéressants. Pour le moment, accompagnée de son groupe M'TATA (Thomas Loureiro à la trompette, Maxime Sautereau au piano et à la composition, Théo Schirru à la batterie et, Arthur Grosjean à la basse) notre jeune artiste sillonne Paris et ses environs à la conquête de son public, et se concentre désormais sur la sortie de son album, prévue pour la fin 2019. Enfin, elle profitera de cette année pour composer au maximum et monter une équipe afin de la suivre dans ses aventures, et sortir de nouveaux sons sur la toile. Alors, ouvrez grand vos oreilles !

Pour suivre Alice Chahbazian, c'est par ici;) I

nstagram : https://www.instagram.com/aliceczn

364 vues