• LPE

[LPE] "Rencontre avec" Kevin Bloquet




Entre chiffres et musique, le choix est vite fait

Kévin Bloquet, 34 ans, est un passionné de musique depuis son enfance. Son premier instrument, il l'obtient à son anniversaire de ses trois ans, par son père qui lui offre une batterie. À onze ans, notre jeune musicien prend donc son premier cours. Puis vient la période de l'adolescence, période tant redoutée par les parents où les enfants se cherchent, mais la batterie n'est jamais loin pour Kévin, puisqu'il prend des cours particuliers avec le professeur Alec Rochet, qu'il ne remerciera jamais assez pour sa précieuse aide, et Kévin reste encore aujourd'hui extrêmement reconnaissant envers son père de l'avoir incité à débuter la musique. Puis, notre jeune artiste décide d'entamer un Bac pro Compta, mais la musique prend de plus en plus de place dans sa vie. En effet, à l'âge de seize ans, notre tout jeune musicien fait déjà partie d'un groupe et joue des reprises de rock notamment, un passe-temps qui devient vite plus important pour lui que les chiffres liés à la comptabilité.

La capitale comme nouveau point de départ

Il part donc à Paris à dix-neuf ans pour suivre une formation pro à l'école Atla pendant deux ans. Là-bas, il y apprend la musique dans sa globalité (théorie-harmonie-culture musicale-solfège rythmique...) et bien sûr, encore et toujours la batterie, mais qui n'est plus le seul instrument auquel il tient tant car intervient la guitare. Après avoir terminé ses deux ans, et une fois son diplôme obtenu, Kévin se met donc à donner des cours de musique à domicile, et commence à jouer dans des groupes parisiens. Mais notre homme à tout faire, n'arrête pas pour autant son instrument de prédilection. En effet, pendant ce temps, il continue de prendre des cours de batterie, cette fois-ci avec un autre professeur qui n'est autre que Monsieur Vincent Legris. Depuis, notre musicien ne s'arrête plus et continue de faire de sa passion un véritable métier. Il compose notamment et arrange sa musique depuis ses vingt ans. Pendant toutes ces années, notre artiste dispose également de nombreuses formations au sein de divers styles très différents (Pop/Soul/Funk/Variétés/Rock), puis accompagne Rugaï alias Francis-Gaël Grommier sur son projet, pendant quelques années à la batterie. Désormais intermittent depuis peu, avec l'accompagnement d'un artiste improvisateur Thomas Boissy, il a l'occasion de faire la salle mythique de Bobino, trois mois de concert au sentier des Halles, des plateaux-télé tels que « Vivement dimanche », ou encore des émissions de radio. En 2013, il monte un Tribute Jean-Jacques Goldman : « Non Homologué ». Grand fan de cet artiste, il souhaite alors rendre hommage à son parcours musical.

Des influences musicales nombreuses et variées

En termes d'influences musicales, celles-ci sont riches et variées. Dans un premier temps, notre musicien écoute de la variété française (Goldman, Pagny, Obispo,Voulzy, Hallyday) mais aussi internationale (Phil colins, Sting, Lionel Ritchie, Elton John). Arrive ensuite le rock à l'adolescence avec Jimi Hendrix, Radiohead, Police, Nirvana, puis la Pop avec Oasis, REM, Michael Jackson, enfin la Funk/Soul avec Jamiroquai, Kool and the Gang, Earth Wind and Fire, Stevie Wonder, Benson, Marvin Gaye, et Aretha Franklin. Une fois implanté dans la capitale, Kévin tend vers des influences davantage tournées vers la musique du monde et le Blues, ainsi que la chanson française (Al Jarreau, Chuck Berry, Ella Fitzgerald, Eric Clapton, Gainsbourg, Piaf, Brel). Après être passé par de nombreuses influences musicales, il s'en tient donc à la Variété, la Pop, et le Funk.


LPE et tout devient possible...

LPE devient donc très vite le chemin à suivre pour sa carrière musicale car il enregistre du Goldman au sein de cette association et fait ses premières répétitions de son Tribute Goldman « Non-Homologué » chez eux également, un projet qu'il a toujours et qui lui tient particulièrement à cœur, où il reprend pendant plus de deux heures le parcours incroyable de cet artiste dont il est si fan. Le groupe composé de cinq musiciens, joue un peu partout en France, et notamment à Asnières lors des fêtes de la musique il y a maintenant quelques années de cela, sur la place principale.

La rencontre du jazzman Eric Legnini

Mais Kévin continue de tracer sa route et croise notamment celle d'un grand nom du jazz totalement par hasard : celle d'Eric Legnini. En effet, le batteur initial « Magie » ne pouvant assurer l'ensemble des répétitions, il intervient alors à la demande de Francis-Gaël, pour le remplacer. Il se retrouve donc au festival de La Défense Jazz Festival aux côtés de son ami batteur, qu'il connaissait bien car ils ont tous deux fait partie de l'école Atla à la même époque. En définitif, une superbe expérience enrichissante pour notre musicien, déjà initié au jazz fusion, et une grande reconnaissance envers l'association qui lui aura donné la chance de faire de nombreuses rencontres, et de réaliser des expériences aussi bien en studio que sur scène.

Le projet Fred Wesley

Si Kévin participe déjà à de nombreux projets, il ne s'arrête pourtant jamais, car quand la musique est présente, notre musicien répond toujours présent lui aussi ! En effet, il participe notamment au projet Fred Wesley, où il est le batteur principal. Une expérience une nouvelle fois à la hauteur et extrêmement gratifiante pour notre musicien, car il joue avec un grand artiste de la Soul Funk, et ce, toujours grâce à LPE.

Acoustik

Par ailleurs, il joue avec Acoustik depuis 2010, un duo de guitare qu'il monte avec son partenaire Aurélien Ascoët (qui connaît bien l'association car a été proposé comme guitariste à l'époque pour le projet de Rugaï). Acoustik, c'est un duo instrumental qui propose des reprises de divers styles avec un arrangement fait maison. Ils jouent dans les restaurants, soirées privées, gares SNCF, bars, et même à la télévision en 2011 dans la célèbre émission de Nagui « La Grande Battle » (édition numéro 1). Arrivés en deuxième position au concours, ils enregistrent par la suite trois albums dont le deuxième chez LPE (Discovery).


Projet Rugaï

Lors du projet Rugaï, il joue également quelques années dans divers lieux, comme aux Pays-bas à Saint Dizier, ou encore pour le premier ministre. Des expériences donc inoubliables pour notre artiste, où il y rencontre de nombreux musiciens. Docfly

Mais Kévin poursuit ses rêves et ses projets avec Docfly : un duo assez récent dans lequel ce dernier accompagne à la guitare un ami chanteur, Olivier Gesbert, lors de reprises pop variétés. Ils jouent dans les gares SNCF, dans les restaurants, mais également au Club-Med été comme hiver. Beaucoup de dates programmées

Côté programmation, notre musicien enchaîne également les concerts, alors tenez-vous prêts car ça commence avec « Non-Homologué » dès le 18 août prochain à Gournay sur Aronde, puis le 7 septembre à Sant-Paul, le 28 septembre à Cergy-Pontoise au Pacific Rock, le 17 novembre à Boulanges, et d'autres dates sont à venir !

Pour suivre Kévin Bloquet, c'est par ici;)


Facebook (Non-Homologué) : https://www.facebook.com/ilsuffiradunsigne/

Facebook (Kévin Bloquet) : https://www.facebook.com/bladgik

Instagram : https://www.instagram.com/bladgik/?hl=fr

Youtube :https://www.youtube.com/user/bladgik

Site personnel : https://bladgik.wixsite.com/bladgik/biography

Soundcloud :https://soundcloud.com/bladgik