• LPE

[LPE] "Rencontre avec" Nazim Kasdali



Un éternel créatif

Nazim Kasdali, 26 ans, habitant d’Asnières, et éternel créatif, est un passionné de musique. Dès l’âge de 12 ans, il apprend le piano via des cours particuliers, et continuera inlassablement jusqu’à l’âge de ses 18 ans. Très vite, il étudie les bases théoriques sur un grand nombre de sujets. Chanteur depuis sa plus tendre enfance, il apprend également à jouer de l’accompagnement. Mais sa formation ne s’arrête pas là, bien au contraire, Nazim fait de la musique sa passion et compte bien la faire partager au reste du monde. Ambitieux et ayant la soif d’apprendre, il poursuit sa formation cette fois-ci en autodidacte dès l’âge de 14/15 ans, où il découvre la guitare grâce à des tutoriels sur Youtube, ou encore écrit des scénarios grâce à des logiciels spécialisés, une méthode qu’il continue de pratiquer aujourd’hui encore dans sa carrière. Véritablement doué dans ce domaine, Nazim devient un artiste aux multiples talents : le clavier, la guitare, le chant, la production, tout y passe ! S’il est doué, il reste néanmoins très humble et entretient avec ses proches et son public une grande proximité, ce qui fait sans doute son succès, en lui permettant de viser toujours plus haut et plus loin, car ce dernier ne demande qu’une chose : progresser.

Une quête de la perfection

Vous l’aurez compris, Nazim est un obsessionnel. En effet, dès lors qu’un artiste le touche profondément, un véritable travail d’enquête se met en place. Il se met à tout chercher et tout jouer, dans l’objectif de tout connaître de son oeuvre et de sa personnalité. Un travail qui met bien souvent des années mais qui est pour lui indispensable pour trouver son inspiration et mettre en pratique ce qui lui a plus chez l’artiste en question. Ses influences sont donc peu nombreuses mais au combien précieuses ! Stevie Wonder arrive en première position, suivi de John Mayer, Jeff Buckley, Snarky Puppy, Kendrick Lamar, Anderson Paak et Tennyson, sans oublier John Williams pour la musique de film. Sept ères majeures qui résument assez bien l’univers musical de notre jeune artiste.

Sequana : le projet de sa vie

Après la théorie, place à la pratique ! Et c’est avec son groupe Sequana que Nazim s’accomplit pleinement dans ce qu’il fait de mieux : la musique. Sequana, c’est bien plus qu’un projet, c’est le projet de sa vie. Composé de trois personnes : Naël Finan, Karl Houzé et lui-même, amis d’enfance depuis le CP, et tous les trois passionnés par la narration, la réalisation et la musique, c’est avec une vive émotion qu’il nous présente son groupe. Fans de cinéma, séries, jeux-vidéos, littérature et musique, pourquoi choisir quand tu peux tout faire ? C’est en tout cas le parti pris que les trois jeunes artistes ont décidé de prendre. Ils écrivent aussi bien des scénarios (qu’ils apprennent sur internet), que leur musique (dont les vidéos sont réalisées par des amis). Un entourage qu’ils sont loin de lésiner car très doués artistiquement ! Acteurs, réalisateurs, graphistes, une chose est sûre, le groupe Sequana a tout pour faire une grande carrière !


Un agenda riche en surprises

Nazim se concentre donc sur son groupe de musique. En attendant l’arrivée d’un bassiste et d’un batteur de haut niveau, ils aimeraient notamment jouer régulièrement en live à partir de septembre/octobre prochain. Un EP et un court-métrage sont également prévus très prochainement. Suite à un gros travail réalisé avec Margot Artozqui, le résultat tient ses promesses et on a hâte de le découvrir ! Par ailleurs, Nazim refait un live le 20 septembre prochain en compagnie de toute l’équipe pour le projet Eric Legnini revisité par LPE. Après avoir remporté un franc succès jeudi 27 juin 2019 lors de la Défense Jazz Festival, notre artiste revient en force avec toute la bande, pour enchanter une seconde fois son public, à la salle Jean-Renoir à Bois-Colombes. Frissons garantis!

Des souvenirs plein la tête

Certes Nazim est un artiste de taille qui accomplit de nombreux projets, mais ce n’est pas sans oublier l’association LPE à laquelle il est fier d’appartenir. Difficile pour lui d’évoquer son meilleur souvenir car il en a vécu beaucoup au sein de l’association. Excepté les concerts et moments fous qu’il a pu vivre avec Francis LoreleÏ, c’est Thoren bébé dans sa poussette, et le duo La Ruche rencontrés lors de son service civique chez LPE, qui l’a sans doute le plus marqué : deux hommes plus âgés et très attachants, produisant un son pour le moins exceptionnel. De véritables « crèmes » que l’artiste n’est pas prêt d’oublier !

Francis-Gaël ou celui sans qui rien n’était possible

Mais l’artiste tire sa révérence à Francis-Gaël Grommier alias Rugaï. Sympathique, toujours là pour aider, remuer ciel et terre et créer de l’émulation artistique, il a la chance d’avoir une oreille pour les bons musiciens en plus d’en être un lui-même, et par-dessus tout il est « réglo » nous confie Nazim. Une personne de confiance, chose rare dans ce milieu… En bref, le facteur X de cette structure et c’est en grande partie grâce à lui que l’artiste considère l’association LPE comme un allié de poids dans sa carrière naissante.


Pour suivre Nazim Kasdali et son groupe, c’est par ici…

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC6ba6ljIWMMcG_ayKmZEAEA

Instagram : https://www.instagram.com/sequana_/

Facebook : https://www.facebook.com/pg/sequanaband

Site internet : https://distrokid.com/hyperfollow/sequana/creature--creation

E-mail : sequanaband@gmail.com

#Sequana #NazimKasdali #LPE #Asnières #BoisColombes

0 vue