Sohella

World

Elle est un peu russe, surtout française, voyageuse et rêveuse. Elle ne changera pas le monde, mais ce que l’on y voit. Au milieu de rencontres insolites, Sohella se promène dans un univers pop folk teinté de blues, d’afro-pop, de ballades ensoleillées. Influencée par Saez, Brassens, Ben Harper, Tracy Chapman, Ayo, et bien d’autres musiciens hétéroclites, elle se fait sa place, avec sa guitare et quelques percussions. Seule, elle est allée jusqu’à Tombouctou pour chanter une de ses compositions au Festival au Désert 2009 avec Awa Sangho.