Image-empty-state.png

Rosie Marie

Pop

A l'image de son nom de scène, la musique de Rosie Marie raconte une histoire de dualité, entre pétillance festive et clairvoyance acide. Dans ses textes, Rosie Marie matérialise ses obsessions les plus intimes : l'inexorable course contre le temps, l'usure de l’amour et les préjugés de notre époque... Des sujets forts posés sur des musiques à la fois mélodiques et entrainantes. C'est bien ancrée dans son époque que Rosie Marie s’inscrit ainsi dans la grande famille de la pop à la française. Écrire, composer et chanter est une façon naturelle de raconter des histoires, elle aime que son auditoire s'y identifie et s'en empare. Sur scène, en solo ou désormais accompagnée de Matthieu Lesénechal (ex-3 Minutes sur mer), elle nous fait découvrir ses nouveaux titres de pop-électrisante.

Parce qu'elle a grandi dans en environnement familial où la musique avait son importance, la chanson française tout autant que les groupes phares de l'histoire du rock, Rosie Marie se forge une certaine curiosité musicale. S'ajoute ensuite la passion pour les clips et le goût des belles images. Elle commence à composer à l'ombre des figures tutélaires qui ne la quitteront plus : Bowie comme Kate Bush, Daho comme Mylène Farmer. Elle s'essaie à la danse et au théâtre, mais c’est la musique qui prend le dessus. Elle ne quitte plus la scène et se forge ainsi une solide expérience scénique. Son chemin artistique s’affine : celui de Rosie Marie.

Pour elle, la musique est tout autant un voyage qu'un pansement sur le monde .
C'est ainsi que la fille énervée, comme elle se plait à se décrire, s'empare de sujets de société puissants (les préjugés, l'individualisme, l'homosexualité, la place de la femme...), s'inspire du milieu de la nuit, raconte les tensions électriques et les envies d'ailleurs.

Aujourd'hui 5 nouveaux morceaux viennent s'ajouter à son répertoire : Des Corps Électriques, 2 heures du mat, Animal sauvage, Métamorphose, Amour météore, et Dis-moi dont la lecture des titres suffit à faire comprendre que Rosie Marie prend son envol artistique avec encore plus de force et de sincérité que jamais.

Musicalement, il s'agissait pour elle de revenir à la nature profonde de ses morceaux - composés le plus souvent au piano. Délicatement habillés d’arrangements sonores électro, ils sont plus épurés et de ce fait, encore plus touchants . Si l'on devait jouer au questionnaire de Proust et leur donner une couleur ou une texture : ce serait certainement celle du velours bleu-nuit. A la fois intemporel et terriblement enveloppant.

Et la scène ? Là encore, la dualité règne ! Pour Rosie Marie, il s'agit avant tout de faire danser la musique, dans le comportement, les mots ou le tempo. D'apporter du mouvement et de la tension. Et puisqu'au fond, il s'agit de raconter des histoires comme dans un film en plan séquence, alors sa note d'intention est claire : le concert se conçoit comme un voyage émotionnel où l'on embarque sans retenue.

Faute de pouvoir transformer le monde avec sa musique, Rosie Marie le raconte et le sublime.

Logo LPE black.png