top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLPE

Persephone's Revenge , l'évidence !

Une journée musicale époustouflante a eu lieu au Centre Westfield Les 4 Temps à La Défense, mettant en vedette Persephone's Revenge, un duo musical originaire de Paris. Pendant une heure de concert envoûtante, Damien et Tiphaine ont su captiver le public avec leur talent indéniable et leur présence sur scène.


Le public a été immédiatement séduit par leur performance électrisante. Grâce aux votes enthousiastes du public, à la fois sur les réseaux sociaux et en direct lors du concert, Persephone's Revenge s'est hissé jusqu'en finale du concours.


Parmi près de 300 participants talentueux, le duo a réussi à se démarquer et à rejoindre les finalistes. Leur passion et leur engagement ont été salués par le jury, qui a été impressionné par leur originalité et leur style unique.






Damien et Tiphaine se sont rencontrés à la faculté, où ils ont rapidement formé un groupe de reprises. Après plusieurs concerts, ils ont décidé de se lancer dans la composition et ont sorti leur premier EP intitulé "Belladonna Love" en mars 2022, suivi de trois singles au fil des mois : "I Don't Wanna Dance", "Alive" et "Sanctified". Leur musique, mêlant des éléments électro, indie et funky, offre un résultat surprenant qui ne manquera pas de ravir les auditeurs.


La finale du concours, où les meilleurs talents s'affronteront, promet d'être une soirée exceptionnelle. Persephone's Revenge se prépare à offrir une performance incroyable qui captivera à coup sûr le public. Peu importe le résultat final, le duo a déjà marqué les esprits grâce à leur créativité et à leur son unique. L'avenir musical de Persephone's Revenge est prometteur, et les fans peuvent s'attendre à de nouvelles créations musicales passionnantes.

Restez connectés aux réseaux sociaux de Persephone's Revenge pour suivre leur parcours musical et découvrir leurs prochaines performances en direct ainsi que leurs nouvelles sorties musicales.


https://www.tiktok.com/@lpe.tv

contact@asso-lpe.fr


4 vues

Comments


bottom of page